Publié le 22-09-2021

Anthony Turgis en bleu, blanc, rouge

Il y aura un TotalEnergies au Championnat du Monde ! Anthony Turgis fait partie des 9 coureurs français retenus pour participer à la course en ligne dimanche dans les Flandres.

Une sélection méritée

Depuis deux saisons, Anthony Turgis est l’un des coureurs les plus en vue sur les courses d’un jour. Lors de sa dernière campagne de Classiques, le Francilien a fait preuve d’une grande régularité : 15e du Omloop Het Nieuwsblad, 2e de Kuurne-Bruxelles-Kuurne, 10e de Milan-San Remo, 12e de l’E3 Saxo Bank Classic, 9e de Gent-Wevelgem, 8e d’A Travers la Flandre et du Tour des Flandres. Sa sélection, amplement méritée, vient donc récompenser tous ses efforts et son travail.

“Être sélectionné pour participer au Championnat du Monde n’est jamais évident. Les meilleurs coureurs ont été retenus et ça fait toujours plaisir d’en faire partie. C’est un réel bonheur de représenter son pays. Ce sera la première fois que je vais participer au Championnat du Monde Elite. Ça donne envie de bien faire et de bien courir”

Le natif de Bourg-la-Reine sera l’un des atouts majeurs de Thomas Voeckler sur le parcours typique des Flandres où il faudra faire face aux nombreux monts et pavés.

“Quand on voit le parcours et l’équipe qu’on a, on se dit qu’il y aura forcément des coureurs pour encadrer Julian jusqu’à la fin de la course. Vu que le circuit peut-être piégeux, il y aura sans doute des coureurs qui seront un peu plus libres pour aller de l’avant”

Sa participation au Tour de Luxembourg a été une bonne préparation en vue de la course de dimanche.

“C’était un Tour de Luxembourg très exigeant qui était vraiment fait pour des puncheurs-grimpeurs. Je me suis appliqué jusqu’au bout. J’ai fait de nombreux kilomètres pour me préparer au Championnat du Monde avec cette bonne course où il y avait à chaque fois plus de 3000m de dénivelé”

Une fin de saison alléchante

Après la course au maillot arc-en-ciel, il faudra très vite se remettre en selle. Le dimanche suivant, nous le retrouverons dans “l’Enfer du Nord” sur Paris-Roubaix !

“Ce sont les dernières courses de la saison. Après les Championnats du Monde, il y aura Paris-Roubaix puis Binche-Chimay-Binche avant de terminer sur Paris-Tours. Cela fait beaucoup de kilomètres pour la fin de saison. On sait qu’il faudra de la fraîcheur et de l’énergie pour bien les aborder”