Publié le 10-06-2022

PHÉNOMÉNAL Valentin Ferron

Valentin Ferron a frappé un grand coup ce vendredi en s’imposant sur la 6e étape du Critérium du Dauphiné. Notre jeune coureur remporte sa toute première victoire au niveau World Tour.

L’échappée qu’il ne fallait pas manquer

L’étape est lancée à une vitesse effrénée et les attaques se multiplient pour prendre l’échappée du jour. Il faut attendre le km 50 pour qu’un groupe de 7 coureurs parvienne à se détacher dans la côte des Grands Goulets. On retrouve donc à l’avant 6 français et 1 italien : Geoffrey Bouchard (AG2R Citroën), Bruno Armirail (Groupama-FDJ), Victor Lafay (Cofidis), Warren Barguil (Arkea Samsic), Pierre Rolland (B&B Hotels-KTM), Valentin Ferron (TotalEnergies) et Andrea Bagioli (Quick-Step Alpha Vinyl).

Echappée vs peloton

Le peloton mène la chasse aux échappés avec en tête de file les équipes BikeExchange-Jayco, UAE Team Emirates et Jumbo-Visma. Mais cette échappée a de la ressource. L’écart s’élève toujours à 1’45’’ à 10km de l’arrivée. On se doute à ce moment de la course que la victoire d’étape est entre les mains des fuyards.

Le coup de maître de Valentin Ferron

Après une attaque de Bouchard contrôlée par Bagioli à 5km de l’arrivée, l’étape semblait devoir se jouer au sprint entre les six rescapés. Mais Valentin Ferron en a décidé autrement. Le natif de Vienne (Isère) a pris son destin en main en attaquant sous la flamme rouge. Son attaque est décisive puisque personne n’a pu répliquer pour le priver d’un immense bonheur. A 24 ans, Féfé décroche la 2e victoire de sa carrière, sa 1ère sur une course de niveau World Tour.

Valentin Ferron : « C’est une grosse satisfaction »

« Tous les jours on espère gagner des courses, mais sur une épreuve World Tour, c’est exceptionnel. Il faut savourer. Dans une carrière, il n’y en aura pas beaucoup. C’est une grosse satisfaction. C’était une belle échappée, avec des gars solides devant. Je savais que je n’étais pas le meilleur au sprint. J’ai vu un petit moment de temporisation, j’ai giclé et j’ai tout mis jusqu’à la ligne. Et ça l’a fait. C’est génial. C’est vraiment une sensation particulière de gagner ici. Ce soir à l’hôtel on va fêter et on va se rendre de cette victoire. Cette année, on sent que l’équipe est sur une nouvelle dynamique, tous les coureurs sont impliqués et ont de bons résultats. Deux victoires sur une World Tour, c’est énorme. »

Revivez la victoire en vidéo