Publié le 21-03-2022

Anthony Turgis brille sur Milan-San Remo

Anthony Turgis a signé une performance XXL samedi dernier pour s’offrir le meilleur résultat de sa carrière lors d’un Monument.

La Primavera

Comme chaque année, Milan-San Remo continue de marquer l’histoire du cyclisme en nous offrant son lot de surprises. Le premier Monument de la saison est toujours un moment important pour les cadors du peloton qui rêvent de lever les bras dans le centre-ville de San Remo. Le Team TotalEnergies présentait une équipe solide au départ avec deux pièces maitresses, Peter Sagan et Anthony Turgis. Le Slovaque, déjà vainqueur de deux Monuments a toujours dans un coin de sa tête l’envie de remporter un jour Milan-San Remo. Malheureusement pour lui, ce ne sera pas pour cette fois. Un ennui mécanique à l’approche de la Cipressa l’a empêché de suivre les meilleurs dans l’avant-dernière ascension du parcours.

Turgis, aux portes de l’exploit

Anthony Turgis, quant à lui, n’est pas passé loin de l’exploit. Le Francilien a réalisé la course parfaite, ou presque, pour espérer aller chercher le plus beau succès de sa carrière. C’était sans compter sur l’attaque pleine de malice de Matej Mohoric qui s’est détaché du groupe de tête à 4km du but. Le Slovène a rapidement creusé une petite avance d’une dizaine de secondes, suffisante pour aller jusqu’au bout. Les favoris ont essayé de le rattraper, en vain. Derrière Mohoric, Anthony Turgis a su trouver l’ouverture pour s’extraire du groupe de chasse à la flamme rouge et terminer à la deuxième place. Il s’agit de son meilleur résultat sur un Monument. Le Néerlandais, Mathieu van der Poel, complète le podium.

« Une bonne journée pour moi »

Anthony Turgis s’est exprimé après la course. Déçu de voir la victoire lui échapper mais conscient du résultat exceptionnel qu’il vient d’accomplir :

« C’est dommage car je sentais que j’avais la force pour revenir. C’est l’un des plus forts sur ce type d’effort. C’était une bonne journée pour moi grâce notamment au bon travail de mes coéquipiers qui ont fait un super boulot. Je suis déçu car je vois la première place non loin de moi. On est tombés sur un Mohoric très fort aujourd’hui, tout simplement. »