Publié le 07-06-2022

Une journée en jaune inoubliable

Alexis Vuillermoz et toute l’équipe ont livré une grande bataille sur la troisième étape du Dauphiné pour tenter de conserver le Maillot Jaune. Malheureusement, cela n’a pas suffi.

Un podium signature pas comme les autres

Ce matin à Saint-Paulien, le traditionnel podium signature d’avant-étape avait une saveur particulière pour le Team TotalEnergies qui compte dans ses rangs le nouveau leader du classement général. C’est tout sourire et paré de jaune qu’Alexis Vuillermoz fit son apparition sur la scène. L’afflux des objectifs et des micros de la zone mixte ne déboussolent pas le Jurassien qui reste concentré sur son principal objectif : conservé le Maillot Jaune.

Une équipe au rendez-vous pour épauler le leader

Six hommes ont pris le large lors de cette troisième étape et les TotalEnergies ont su travailler efficacement pour maintenir un écart raisonnable. La formation Jumbo-Visma a également mis la main à la pâte pour ne pas se faire piéger. Au moment d’aborder l’ascension finale, les rescapés de l’échappée sont repris et le match pour la victoire d’étape est lancé. Alexis Vuillermoz se bat comme un lion mais paye les efforts consentis la veille. Il craque à 1km du sommet. Au passage sous la Flamme Rouge, il reste une trentaine de coureurs en mesure de se disputer la victoire. David Gaudu remporte in extremis le sprint devant Wout van Aert. Ce dernier se console en récupérant le Maillot Jaune qu’il avait cédé la veille au profit d’Alexis Vuillermoz.

Alexis Vuillermoz : « J’avais à mes côtés une équipe formidable »

Malgré la perte du maillot, Alexis garde un souvenir mémorable de cette journée :

« Les mecs ont abattu un travail incroyable. Je pense qu’ils ont tenu en respect tout le peloton. Je les remercie de m’avoir permis de défendre ce maillot de cette manière. J’ai vraiment tout donné. Malheureusement, il m’a manqué un kilomètre pour basculer avec le premier groupe. Je n’avais pas envie de baisser les bras même une fois distancé. Je n’ai rien lâché jusqu’à la ligne pour faire honneur au maillot et à mon équipe qui s’est battu à mes côtés. La journée d’hier m’a couté beaucoup d’énergie. On a eu une très belle préparation avec l’équipe qui nous a mis dans de très belles conditions en Sierra Nevada. C’est de bon augure pour les échéances à venir. »

Les coureurs disputeront demain un contre-la-montre individuel de 31,9km entre Montbrison et La Bâtie d’Urfé.