Publié le 15-05-2022

Julien Simon s’offre son troisième Grand Prix du Morbihan

Julien Simon s’est imposé sur le Grand Prix du Morbihan ce samedi en surprenant les sprinteurs du peloton dans le final en faux-plat montant.

Le bonheur de renouer avec le succès

Trois ans après sa dernière victoire, Julien Simon a retrouvé le chemin du succès. Ce samedi après-midi, il aura fallu attendre les derniers instants pour voir la victoire se dessiner. Le Breton a fait parler son punch pour sortir à 500 mètres de l’arrivée et résister au retour des sprinteurs dans l’interminable faux-plat montant d’arrivée. Il devance Alexander Kristoff (Intermarché WGM) et Jake Stewart (Groupama-FDJ).

« Ça s’est fait au feeling » a-t-il déclaré après la course « Au briefing, on avait plutôt envisagé un sprint pour Niccolò ou Lorrenzo, mais le circuit s’est avéré plus usant que prévu. Il y a eu un petit moment de flottement dans le dernier kilomètre et comme j’avais encore de l’énergie, j’ai saisi l’opportunité pour attaquer. Aujourd’hui, ça m’a réussi, je suis super heureux. Je savoure car c’est toujours difficile de gagner chez les professionnels. Il faut savoir profiter de ces moments. Ça fait vraiment du bien, depuis le temps que je n’avais pas levé les bras. Il ne faut jamais lâcher. »

Comme à la maison

La Bretagne est un terrain de jeu qui réussit à Julien Simon. Depuis le début de sa carrière, le natif de Rennes s’est imposé à 5 reprises sur ses terres dont 3 fois sur le Grand Prix du Morbihan, ce qui fait de lui le recordman de victoires sur l’épreuve (2012, 2014, 2022).

« Depuis que je suis arrivé dans l’équipe, je n’avais pas forcément eu de réussite. Je me suis posé pas mal de questions car quand tu ne gagnes pas depuis longtemps ce n’est jamais simple. Je sentais que j’étais bien en jambe depuis les 4 Jours de Dunkerque. Gagner à domicile avec la famille et mes enfants à côté, c’était très émouvant. »

Un week-end 100% breton

Ce week-end de courses se poursuit aujourd’hui avec le Tro Bro Léon. Une course qu’il s’apprête à découvrir avec un moral chargé à bloc.

« J’espère que cette bonne dynamique va se poursuivre dès aujourd’hui sur le Tro Bro Léon, une course que je n’ai jamais disputée. On va essayer d’aller chercher le meilleur résultat possible. »