Publié le 14-03-2022

Un numéro de soliste signé van Gestel

Dries van Gestel s’est imposé en solitaire ce dimanche sur le Ronde van Drenthe. Il signe là son premier succès avec le Team TotalEnergies.

Une victoire au panache

La belle semaine du Team s’est conclue de la meilleure des manières hier. Après le succès de Mathieu Burgaudeau vendredi, sur la 6e étape de Paris-Nice, c’est au tour de Dries van Gestel de briller au Pays-Bas. Le Belge a devancé avec une centaine de mètres d’avance, Barnabas Peak (Intermaché Wanty-Gobert Matériaux) et Hugo Hofstetter (Arkéa-Samsic).

La course s’est véritablement accélérée à 70 kilomètres de l’arrivée lorsqu’un groupe d’une dizaine de coureurs est sorti derrière l’échappée matinale. Parmi ces hommes, on y retrouve notamment Dries van Gestel et Sandy Dujardin pour le Team TotalEnergies. Mais ce dernier a malheureusement été victime d’un ennui mécanique et n’a jamais pu rentrer sur le groupe de tête.

Lors de la dernière ascension du VAM-berg, Dries a opéré une première sélection réduisant ainsi le groupe de moitié. Ils n’étaient plus que six à se jouer la gagne. Le Classicman avait encore de la ressource et a réussi à sortir en solitaire à 3 kilomètres de l’arrivée. A bout de force, les poursuivants ne reverront jamais l’homme de tête.

« Je veux continuer sur cette bonne dynamique »

Dries van Gestel ne s’était plus imposé depuis 2017. Une longue période pour celui qui tournait au tour de la victoire depuis l’an dernier.

« Toute la journée s’est déroulée parfaitement. Comme j’étais tout seul dans le groupe de tête, ce n’était pas forcément à moi de rouler. J’ai donc pu garder assez d’énergie pour réagir à toutes les attaques et placer un contre dans les derniers kilomètres. Lorsque j’ai attaqué, j’ai vu que j’avais réussi à créer un écart. J’ai regardé derrière moi et j’ai vu que tout le monde était à bloc. Il fallait donc que j’arrive à garder mon rythme pour espérer l’emporter. J’ai eu le temps de profiter du moment dans la dernière ligne droite. J’ai toujours eu l’impression que je pouvais faire un coup, mais il me manquait toujours ce petit quelque chose pour faire basculer la course en ma faveur. Ça me fait du bien au moral de pouvoir enfin remporter une course. Je veux continuer sur cette bonne dynamique pour obtenir le meilleur résultat avec l’équipe et aider un maximum mes leaders Peter et Anthony lors des prochaines échéances. »