Publié le 04-10-2021

Mythique Paris-Roubaix 2021

La mythique course aux pavés continue de façonner sa légende ! Après deux ans et demi d’attente, Paris-Roubaix était de retour dimanche sous des conditions dantesques.

Sonny Colbrelli sort de l’enfer en vainqueur

La 118e édition de Paris-Roubaix restera à jamais gravée dans les mémoires de nos coureurs. Il faut dire que la météo a joué un rôle déterminant dans le scénario épique de la course. La pluie qui s’est abattue sur les Hauts-de-France a rendu les secteurs pavés quasiment impraticables. De multiples chutes ont éliminé des favoris à la victoire finale. Il fallait donc réussir la course parfaite et avoir un brin de réussite pour pouvoir prétendre à remporter la Reine des Classiques.

Mathieu Van der Poel, Florian Vermeersch et Sonny Colbrelli se sont joués la victoire à trois sur le vélodrome de Roubaix. Le Champion d’Europe a su faire parler sa pointe de vitesse dans les derniers mètres pour triompher ! Du côté du Team TotalEnergies, Anthony Turgis a franchi la ligne d’arrivée à la 13e place après avoir réalisé une course de guerrier.

Les réactions de nos coureurs

« Le fait que ce soit boueux créer beaucoup plus de cassures. Dès qu’il y a une chute, les voitures sont là donc on perd énormément de temps. C’était vraiment particulier, mais il fallait au moins en faire un dans sa carrière » Anthony Turgis

« C’était mon premier Paris-Roubaix chez les professionnels et sûrement l’une des éditions les plus difficiles » Dries Van Gestel

« Un Paris-Roubaix sous la pluie c’est quelque chose que je n’avais jamais fait avant et je suis content d’avoir pu terminer la course » Edvald Boasson-Hagen

« Pour ma part je suis tombé deux fois tout seul, sur glissade. Mais ça me tenait à cœur de terminer peu importe le classement. Je me suis donc fait vraiment violence. Maintenant, je sais ce que c’est de faire un Paris-Roubaix sous la pluie » Adrien Petit

Paris-Roubaix comme si vous y étiez !