Publié le 09-07-2022

Mathieu Burgaudeau termine avec les favoris

La 8e étape a donné lieu à une explication entre les meilleurs puncheurs-grimpeurs dans la côte du Stade olympique de Lausanne. Mathieu Burgaudeau, auteur d’une belle montée décroche la 25e place.

Départ dans le Jura

Au départ de Dole ce matin, Alexis Vuillermoz affichait un grand sourire dans le bus. Et pour cause, il est le régional de l’étape ! Le Jurassien en a donc profité pour saluer son public venu en nombre pour l’encourager. Parmi les supporters présents sur le paddock, Fabien Doubey et Jérémy Cabot ont tenu à saluer leurs coéquipiers avant le départ.

« On est venu les encourager pour leur apporter un petit supplément d’âme » nous a confié Fabien Doubey « Je suis super content de les voir. J’en profite pour leur donner toutes les forces que j’ai pour aujourd’hui. »

Dès les premiers kilomètres, une grosse chute intervient dans le peloton qui laisse donc filer trois échappés. Mais les 3’ d’avance fondent à mesure que l’on approche de l’arrivée. Nous allons donc assister à un final groupé.

Arrivée en Suisse à Lausanne

La dernière montée est difficile et propice aux puncheurs-grimpeurs. Alexis Vuillermoz, très bien placé à 3km du but ne parvient finalement pas à tenir le rythme effréné imprimé par les leaders. En revanche, Mathieu Burgaudeau s’accroche et franchi la côte du Stade olympique avec le groupe principal. La victoire revient à Wout van Aert.

Mathieu Burgaudeau s’est exprimé après l’étape :

« Je suis déçu car je ne pensais pas que j’allais être dans le match. Du coup, j’y suis allé sans être très bien placé au pied. Au fur et à mesure de la montée, tout le monde était au rupteur. Si je suis bien placé, je pense pouvoir jouer pas loin de la victoire. Il reste deux belles semaines, le Tour commence maintenant pour moi. »