Publié le 18-09-2020

Le Team TotalEnergies à contre-temps

Après Lyon, Soren Kragh Andersen récidive sur la 19e étape. Le danois a remporté une 2e victoire sur ce Tour en piégeant les sprinteurs à Champagnole.

Les TDE auront tenté

Cette 19e étape entre Bourg-en-Bresse et Champagnole était la dernière chance pour les baroudeurs de s’exprimer sur cette 107e édition de la Grand Boucle. Dès les premiers kilomètres, la bataille fut rude pour les coureurs qui tentaient de s’extirper du peloton. C’est finalement Rémi Cavagna, surnommé le « TGV de Clermont », qui s’est offert une évasion en solitaire en attendant le début des hostilités.

Geoffrey Soupe, qui jouait à domicile au départ, était motivé à l’idée de prendre l’échappée ce matin. Il s’est immiscé dans un contre pour tenter de rattraper l’homme de tête, en vain. On a également vu Mathieu Burgaudeau porter vers l’avant, sans résultat.

Dans un groupe désorganisé d’une dizaine de coureurs où figuraient notamment Peter Sagan et Sam Bennett, le rouleur de la Sunweb, Kragh Andersen a fait parler son sens tactique en sortant au bon moment. Une attaque qui s’est avérée payante à 10 kilomètres de l’arrivée. A noter qu’aucun TotalEnergies n’est parvenu à se greffer à ce groupe.

L’immersion du jour