skip to Main Content

Publié le 06-05-2024

Le Team à l’offensive sur les terres bretonnes

Ce week-end, le Team était engagé sur deux belles courses en Bretagne : le Grand Prix du Morbihan samedi et le Tro Bro Leon dimanche. A l’image d’un Thomas Gachignard particulièrement actif et entreprenant, l’équipe s’est montrée à son avantage sur ces courses, notamment grâce à un état d’esprit conquérant et un collectif au rendez-vous.

Samedi dernier, le Team démarrait son week-end breton avec le Grand Prix du Morbihan, course dont Julien Simon est le recordman de victoires, avec 3 succès. Sous une météo changeante, le début de course voit une échappée prendre une légère avance jusqu’au circuit final, parcouru à 8 reprises. Dans cette boucle, on retrouve notamment la fameuse Côte de Cadoudal, souvent le véritable juge de paix de l’épreuve. C’est justement à 4 tours de l’arrivée que le Team va passer à l’offensive. Dans la montée, Baptiste Vadic réalise un gros travail qui permet à Thomas Gachignard de s’extirper du peloton et de se retrouver en tête avec Urko Berrade (Equipo Kern Pharma).

Le duo de tête va conserver son avance un certain temps, comptant notamment encore 25 secondes d’avance lors de l’entame du dernier tour (7,7 km de l’arrivée). Après la flamme rouge, Thomas décide de partir en solitaire mais sera finalement repris à 400 mètres de l’arrivée par le groupe des favoris, qui se jouent la victoire au sprint. Un scenario cruel pour notre coureur, qui n’a rien lâché et a fait preuve d’une incroyable abnégation, mais qui termine finalement 26ème à 10 secondes. C’est Valentin Ferron qui obtient la meilleure position du Team sur la ligne d’arrivée (11ème), alors que Mattéo Vercher en termine dans le même temps (21ème). Une fin de course frustrante pour le Team, qui aura malgré tout montré de bien belles choses.

Le lendemain, c’est l’Enfer de l’Ouest qui attend nos coureurs. Avec un parcours composé de 29 secteurs (les ribinoù), le Tro Bro Leon a de véritables airs de Paris-Roubaix et promet souvent un scenario riche en rebondissements, ainsi que beaucoup de travail pour les assistants et mécaniciens. Pendant les deux premiers tiers de la course, l’échappée prend jusqu’à 6 minutes et 30 secondes d’avance. Le peloton va finalement faire fondre l’écart rapidement à l’approche du premier passage sur la ligne d’arrivée, se scindant ainsi en plusieurs groupes. Dries Van Gestel et Anthony Turgis sont dans le bon wagon, alors que Thomas Gachignard réussit également à les rejoindre dans un second temps.

A plusieurs reprises, Anthony tente d’attaquer à l’avant du groupe de favoris, et réussit même à créer un écart à 36 km de l’arrivée, avant d’être repris. Finalement, la majeure partie du peloton se reforme et c’est un groupe d’environ 40 hommes qui passe une première fois sur la ligne d’arrivée, avec encore 12 km à parcourir. Dans les derniers ribinoù, on assiste à beaucoup de mouvements et ce sont finalement neuf coureurs, dont Thomas Gachignard, qui vont se disputer la victoire. Notre coureur termine 8ème au sprint, après avoir réalisé une journée pleine. Dries Van Gestel passe la ligne en 13ème position, devant Anthony Turgis et Sandy Dujardin qui en terminent dans le même temps. Une nouvelle fois, nos coureurs ont réalisé un gros travail et sont allés au bout de leurs efforts, sur un parcours particulièrement exigeant pour les organismes.

Le Team clôture donc ce week-end breton au cours duquel nos coureurs sont souvent passés à l’offensive. Le collectif s’est une nouvelle fois montré à son avantage, et il s’en est fallu de peu pour que l’équipe ne décroche un résultat de tout premier plan. Quoi qu’il en soit, le Team quitte la Bretagne avec des performances encourageantes pour la suite de la saison.